English VersionFrench VersionDeutsch VersionTurkish Version

 
Kullanici 
Sifre 
Sifremi unuttum
   
17.05.2012

Le saviez-vous ?


Neslisah Sultan, dernière née de la dynastie ottomane, est décédée lundi 2 avril à l’âge de 91 ans à Istanbul. Petite-fille du dernier sultan ottoman Mehmet VI (règne 1918-1922), également connu sous le nom de Vahdettin, Neslisah était la dernière de la lignée de la dynastie. Elle était née en 1921 sous le règne ottoman.


Après la mort en 2009 de Ertugrul Osman Osmanoglu, dernier prétendant au trône ottoman, elle avait pris le titre de "dernière de la lignée de la famille Osmanogullari", la dynastie ottomane.

Le sultanat ottoman a été aboli en 1922 et remplacé l’année suivante par la République turque créée par Mustafa Kemal Atatürk. Les membres de la famille impériale ont été forcés à l’exil en 1924 et ne purent regagner la Turquie avant les années 1950 pour les femmes et 1974 pour les hommes.

 

Fazil Say, compositeur et pianiste turc de renommée internationale, fatigué de l’ hostilité du pouvoir à cause de son athéisme, a décidé de s’exiler au Japon.

Artiste de talent reconnu dans le monde entier, Fazil Say a suscité beaucoup de ressentiments dans le clan politique pour ses positions ultra-laïques. Ses œuvres ont été censurées. Et, surtout, il est dans le collimateur d'une enquête judiciaire pour « insulte aux valeurs religieuses », délit qui prévoit de trois mois à un an de prison. « Lorsque j'ai dit que j’étais athée, ils m'ont insulté. J'ai été dénoncé pour ce que j'ai écrit sur Twitter. Je suis peut-être la première personne au monde à être mis sous examen pour avoir déclaré son athéisme », a dit le pianiste, qui a attiré la colère du parti de majorité, l'Akp, avec de piquants messages sur le mahométisme.

 

C’est le nouveau symbole de la livre Turque :

Les résultats sur le « concours pour sélectionner le symbole de la livre turque TL » organisé par la Banque centrale ont été annoncés et le premier prix a été remis à la maquette de Mme Tülay Lale.

 

Une étude menée par l’Université de Turin confirmerait l’origine « turque » du peuple étrusque. Selon cette étude, les Etrusques arrivèrent en Italie il y a env. 3000 ans en provenance de la Lydie en Anatolie. Ils s’établirent entre les fleuves Arno et le Tibre. Les descendants de ce peuple conservent un code génétique particulier et identique à celui relevé parmi les habitants de la Turquie actuelle.

 

Le 4 Mai 2012 a débuté le procès contre la duchesse de York Sarah Ferguson, ex-épouse du prince Andrea d’Angleterre. Celle-ci est accusée de « violation de la vie privée de mineurs » pour avoir filmé en cachette en 2008, les conditions de vie difficiles de quelques enfants dans un orphelinat turc.

L’accusation a demandé une condamnation jusqu’à 22 ans d’emprisonnement. Le gouvernement britannique a cependant repoussé la demande de la justice turque d’extrader la duchesse, qui n’était pas présente en salle le 4 Mai.

 

Qu’ont en commun Nazim Hikmet (né à Salonique le 21/11/1901 et mort à Moscou le 03/06/1963) poète turc et Yves Montand (né en Toscane-Italie le 13/10/1921 et mort à Senlis-France le 09/11/1991) chanteur et acteur français, d’origine italienne ?

Nazim Hikmet a écrit en 1948 « la plus drôle des créatures » poème extrait du recueil « c’est un dur métier que l’exil »:

« Comme le scorpion, mon frère,

Tu es comme le scorpion

Dans une nuit d’épouvante.

Comme le moineau, mon frère,

Tu es comme le moineau

Dans ses menues inquiétudes.

Comme la moule, mon frère,

Tu es comme la moule

Enfermée et tranquille.

Tu es terrible, mon frère,

Comme la bouche d’un volcan éteint.

Et tu n’es pas un, hélas,

Tu n’es pas cinq,

Tu es des millions.

Tu es comme le mouton, mon frère,

Quand le bourreau habillé de ta peau

Quand le bourreau lève son bâton

Tu te hâtes de rentrer dans le troupeau

tu vas à l’abattoir en courant, presque fier.

Tu es la plus drôle des créatures, en somme,

Plus drôle que le poisson

Qui vit dans la mer sans savoir la mer.

Et s’il y a tant de misère sur terre

C’est grâce à toi, mon frère,

Si nous sommes affamés, épuisés,

Si nous somme écorchés jusqu’au sang,

Pressés comme la grappe pour donner notre vin,

Irai-je jusqu’à dire que c’est de ta faute, non

Mais tu y es pour beaucoup, mon frère. »

 

et Yves Montand a chanté « mon frère » :

https://www.youtube.com/watch?v=s0JtuxiuOL0

 

Et oui, Yves Montand a mis en chanson le poème de Nazim Hikmet d’autant qu’ils étaient tous deux du même bord politique.



<-geriye: